TopMenu_fr

FAQ – Questions fréquemment posées

0.1 Qu’est une ‘recommandation’?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: recommandation
Une recommandation donne la bonne pratique. D’autres solutions ne sont pas exclues, ce n’est donc pas une obligation.

1.1 Peut-on réaliser une mesure d’étanchéité à l’air sur un bâtiment casco pour des mesures par rapport à PEB?

Approuvée par le GT STS le 04/03/2016

Mots-clés: état du bâtiment, casco
Oui, à condition que toutes les ouvertures pour les techniques reprises dans la déclaration PEB, ont été réalisées. Suivant le § 5.5.1 des STS-P 71-3, une mesure peut être réalisée de manière conforme quand toutes les portes et fenêtres délimitant la zone à mesurer, sont placées. Cela est le cas pour un bâtiment casco, dont le gros œuvre a été placé et qui a été rendu étanche à au vent et à l’eau. De plus, pour pouvoir réaliser une mesure relative à PEB, toutes les ouvertures pour les techniques reprises dans la déclaration PEB, doivent être réalisées. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de communiquer à temps avec le demandeur et de réaliser la mesure au moment le plus proche possible de la date d’introduction de la déclaration PEB. Pour que le résultat de la mesure puisse être utilisé pour une déclaration PEB, l’état du bâtiment au moment de la mesure doit correspondre à l’état décrit dans la déclaration PEB. En cas de doute sur l’état du bâtiment au moment de la mesure, il est conseillé de détailler l’état, pour que le rapporteur PEB puisse correctement interpréter l’utilité du rapport d’essai.

1.2 Peut-on réaliser une mesure d’étanchéité à l’air quand une vitre est fissurée ?

Approuvée par GT STS le 02/04/2015

Mots-clés: état du bâtiment, vitre fissurée
Oui. Suivant le § 5.5.1 des STS-P 71-3, une mesure peut être réalisée de façon conforme si toutes les portes et fenêtres qui délimitent une zone à mesurer, sont posées. Puisque la vitre même est étanche à l’air, la fissure peut être rendu étanche au moyen de bande adhésive pour réaliser l’essai. C’est même conseillé par mesure de sécurité.

1.3 Peut-on réaliser une mesure de l’étanchéité à l’air lorsqu’une fenêtre ou porte manque dans l’enveloppe du bâtiment?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: état du bâtiment, fenêtre manquante, porte manquante
Non. Suivant le § 5.5.1 des STS-P 71-3, une mesure ne peut être réalisée de manière conforme que quand toutes les portes et fenêtres délimitant la zone à mesurer, sont placées.

1.4 Peut-on réaliser une mesure de l’étanchéité à l’air lorsqu’un vantail de porte ou de fenêtre manque dans l’enveloppe du bâtiment?

Approuvée par la Commission de Consultation le 27/03/2017

Mots-clés: état du bâtiment, vantail de fenêtre manquant, vantail de porte manquant
Non. On ne peut réaliser une mesure conforme qu’en laissant cette ouverture ouverte pendant l’essai.

1.5 Comment peut-on réaliser une mesure conforme dans des bâtiments avec des fonctions donnant des problèmes pour la mesure, comme une prison, banque, … ?

Approuvée par la Commission de Consultation le 26/06/2017

Mots-clés: problèmes, mesure non-conforme
On doit communiques à temps avec le client pour qu’un moment approprié puisse être trouvé auquel une mesure conforme peut être réalisée. Dans la plupart des cas, le bâtiment devra être mesuré avant de sa mise en service. S’il n’est pas possible de trouver un moment approprié, on doit le motiver et demander une dérogation motivée au Commission d’Évaluation via luchtdichtheid@bcca.be suivant les règles du règlement (§6.3.2). Notez toutefois bien qu’une demande de dérogation n’est pas une garantie d’obtenir une approbation. On doit également mentionner la dérogation motivée dans le rapport d’essai.

2.1 Peut-on obturer temporairement l’ouverture prévue pour une hotte ou un sèche-linge pendant la durée de l’essai?

Approuvée par le GT STS le 27/05/2015

Mots-clés: préparation, hotte, obturation
Non. Dans le § 5.7.3.6 des STS-P 71-3 on spécifie que l’ouverture pour une hotte ne peut pas être obturée temporairement pour la mesure. C’est que les pertes d’air via cette ouverture sont considérables et une obturation améliorerait fortement l’étanchéité à l’air par rapport aux conditions normales d’utilisation du bâtiment. Par contre, le maître d’ouvrage peut prévoir une valve ou une grille appropriée et adéquate. Si l’ouverture ne sera pas utilisée, le maître d’ouvrage peut obturer l’ouverture durablement.

2.2 L’ouverture prévue pour une hotte ou un sèche-linge, peut-elle être obturée durablement par le maître d’ouvrage?

Approuvée par le GT STS le 27/05/2015

Mots-clés: préparation, obturation durable, hotte, recyclage
Oui. Si l’obturation a été réalisée durablement par ou sur l’ordre du maître d’ouvrage et l’ouverture pour la hotte ne sera plus utilisée, l’obturation peut être maintenue pendant la mesure. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de communiquer avec le demandeur.

2.3 Est-ce qu’on peut poser du ruban adhésif sur l’ouverture pour une évacuation d’eau sans siphon?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: préparation, ruban adhésif, évacuation d’eau
Oui. Suivant le Tableau 5 des STS-P 71-3, les évacuations d’eau peuvent seulement être fermées et non scellées. Vous pouvez les fermer en remplissant les siphons ou en utilisant un bouchon prévu à cet effet. Sceller une ouverture de façon permanente est également autorisé. Un ruban adhésif est considéré comme une façon permanente de sceller une telle ouverture.

2.4 La porte (coupe-feu) entre la partie existante et nouvelle d’un bâtiment doit-elle être fermée pendant la mesure?

Approuvée par le GT STS le 26/08/2015

Mots-clés: préparation, existante, nouvelle, porte
La zone à mesurer pour l’essai de pressurisation doit d’abord être déterminée sur base de la réglementation ou du cahier des charges. Si on doit déterminer le débit de fuite de la nouvelle partie pour la réglementation PEB, on a le choix de mesurer le bâtiment entier ou uniquement la nouvelle partie. Si la zone à mesurer est limitée à la nouvelle partie, la porte entre les deux doit être fermée, conformément au §5.7.3.1 des STS-P 71-3, même si elle est habituellement ouverte. La porte ne peut toutefois pas être colmatée. Par contre, le client peut prévoir des bourrelets autocollants, des bas de porte etc. pour éviter qu’il y ait des fuites à cette porte.

2.5 Peut-on temporairement colmater l’ouverture entre la partie existante et nouvelle du bâtiment pendant la mesure s’il n’existe aucune fermeture (p.ex. porte)?

Approuvée par le GT STS le 26/08/2015

Mots-clés: préparation, existante, nouvelle, ouverture
La zone à mesurer pour l’essai de pressurisation doit d’abord être déterminée sur base de la réglementation ou du cahier des charges. Si on doit déterminer le débit de fuite de la nouvelle partie pour la réglementation PEB, on a le choix de mesurer uniquement cette nouvelle partie ou (une partie de) tout le bâtiment. Si aucune séparation n’existe entre les deux parties, (une partie de) la partie existante devra être inclue dans le volume à mesurer. Selon le § 5.7.3.1 des STS-P 71-3, il n’est pas autorisé de prévoir un colmatage temporaire. Pour des mesures en dehors de la réglementation PEB, on peut bien prévoir un colmatage temporaire. Cela peut être le cas, par exemple, quand il faut contrôler la qualité de l’entrepreneur.

2.6 Doit-on fermer les volets coupe-feu dans l’enveloppe de la zone à mesure pendant la mesure?

Approuvée par le GT STS le 26/08/2015

Mots-clés: préparation, volet coupe-feu
Selon § 5.7.3.5 des STS-P 71-3, les volets coupe-feu dans l’enveloppe du volume à mesurer doivent être fermés pendant la mesure, sauf si habituellement les volets coupe-feu sont ouverts. Dans ce dernier cas, les volets ne peuvent pas être fermés pendant la mesure. Un volet coupe-feu avec protection par fusible qui ferme en cas d’incendie, ou avec pilotage qui ferme dans le cas de détection d’incendie, doit donc rester ouvert.

2.7 Peut-on utiliser les volets coupe-feu dans l’enveloppe de la zone à mesurer pour colmater le système de ventilation pendant la réalisation d’une mesure?

Approuvée par le GT STS le 26/08/2015

Mots-clés: Préparation, volet coupe-feu, ventilation
Oui. Si la fermeture des volets coupe-feu est la meilleure façon de colmater le système de ventilation, ces volets coupe-feu peuvent toutefois être fermés, contrairement à la réponse à la question 2.6.

2.8 Une porte coupe-feu donnant sur la chaufferie, qui est maintenue en position fermée en permanence par un mécanisme, peut-elle rester fermée pendant la mesure?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: préparation, porte coupe-feu, chaufferie
Non. Suivant le § 5.7.3.3 des STS-P 71-3 et le § 5.2.2 de la norme NBN EN 13829, toutes les portes intérieures (à l’exception de celles d’armoires encastrées et de toilettes qui peuvent être fermées) de la partie du bâtiment qui est soumise à l’essai, doivent être ouvertes. La porte donnant sur la chaufferie doit donc rester ouverte (pour autant que la chaufferie fasse partie de la zone à mesurer). Il faut toutefois arrêter les chaudières afin d’éviter le risque d’incendie.

2.9 Peut-on temporairement sceller une hotte raccordée au système de ventilation?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: préparation, hotte, ventilation
Oui. Suivant les STS-P 71-3, les ouvertures de la ventilation mécanique peuvent être temporairement scellées. Quand une hotte est une ouverture d’évacuation du système de ventilation, celle-ci peut également être scellée.

2.10 Quels outils sont considérés comme étant une autorisation de laisser les trappes et portes à l’intérieur de la zone à mesurer fermées?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: préparation, outils
L’exception mentionnée dans le §5.7.3.3 s’applique à tout outil (amovible ou pas) ne faisant partie du système de verrouillage d’une trappe ou d’une porte, tel qu’un tournevis, une clé à écrous, une scie, une tenaille, un pied-de-biche, … Une clé (pour ouvrir une serrure), une poignée, un bâton, un cadenas, une échelle, un échafaudage,… ne sont pas considérés comme un outil puisqu’ils font partie du système de verrouillage.
La trappe de la photo peut rester fermée pendant la mesure puisqu’elle répond aux deux exigences du §5.7.3.3, comme précisé dans les questions 2.10 et 2.11.
2-10

2.11 Que signifie dans le §3.7.3.3 ‘une trappe ou porte non accessible au passage d’une personne’?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: préparation, trappe non accessible
Cela signifie une trappe ou porte d’une dimension inférieure à 1 m² ét donnant accès à un espace non habitable ou non accessible. Si une trappe ou porte est équipée d’un escalier escamotable, elle représente toujours un accès à un espace accessible ou habitable. Un grenier faisant partie du volume protégé (où l’isolation continue sur les parties du toit et où le plancher du grenier n’est pas isolé) est toujours un espace accessible.

2.12 Comment peut-on traiter une grille d’évacuation naturelle (réglable)?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: préparation, grille de ventilation, réglable
Une grille d’évacuation naturelle (réglable) peut être traitée comme une évacuation de ventilation mécanique. Cela signifie que la grille même peut être scellée, mais pas le joint entre la grille et la paroi.

2.13 Comment peut-on traiter l’évacuation naturelle d’une cage d’ascenseur?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: préparation, ventilation, cage d’ascenseur
L’évacuation naturelle d’une cage d’ascenseur ne fait pas partie de la ventilation de base. Cette évacuation peut donc être fermée pour une mesure A et scellée pour une mesure B.

2.14 Comment doit-on préparer la ventilation mécanique lors d’une mesure?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: préparation, ventilation, mécanique
Suivant les STS-P 71-3, un système de ventilation mécanique doit être complètement arrêté pendant le déroulement de l’essai. En plus, les ouvertures de ventilation mécanique doivent être scellées (§5.7.3.4). Pratiquement, il convient :

  • soit de sceller toutes les bouches individuellement;
  • soit de sceller les conduits principaux entre le ventilateur et l’enveloppe de la zone à mesurer;
  • soit de sceller les ouvertures extérieures, prises d’air et bouches de rejet.

Un moyen pratique pour le scellement des conduits ou des bouches est d’ôter les bouches et d’obturer le conduit aérauliques au moyen d’un ballon gonflable.
L’endroit où les conduits sont scellés et le moyen utilisé doivent être mentionnés dans le rapport d’essai.

2.15 Peut-on obturer les ouvertures de ventilation d’un système de ventilation mécanique en fermant les valves?

Approuvée par la Commission de Consultation le 30/11/2016

Mots-clés: préparation, ventilation, mécanique, valves
Oui. La fermeture des valves de réglage, des volets coupe-feu ou d’autres valves propres au système de ventilation est considérée comme l’obturation des ouvertures de ventilation.

2.16 Les portes d’une armoire encastrée peuvent rester fermées pendant l’essai. Quelle est la définition d’une armoire encastrée?

Approuvée par la Commission de Consultation le 30/11/2016

Mots-clés: préparation, armoire encastrée
Une armoire encastrée est une armoire qui sert de remise pour des objets mobiles. Un faux mur construit pour enfermer les installations techniques, n’est pas une armoire encastrée.

2.17 Que faire si une porte à ouvrir dans la zone à mesurer ne peut pas être ouvert?

Approuvée par la Commission de Consultation le 30/11/2016

Mots-clés: préparation, armoire encastrée
Toutes les portes dans la zone à mesurer doivent être ouvertes pendant la réalisation de l’essai. Si cela n’est pas possible, on doit ou bien reporter l’essai, ou bien adapter la zone à mesurer en concertation avec le demandeur si l’objectif de l’essai le permet. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de communiquer avec le demandeur.

2.18 Peut-on temporairement obturer l’ouverture pour des valves d’une cage d’ascenseur si l’ascenseur n’est pas encore installé ou ne fonctionne pas encore?

Approuvée par la Commission de Consultation le 30/11/2016

Mots-clés: préparation, valve, cage d’ascenseur
Si ces valves ne sont pas encore présentes, il faut laisser l’ouverture ouverte. Il n’est pas autorisé de prévoir un colmatage temporaire ou une amélioration de l’étanchéité à l’air.

2.19 Comment doit-on préparer un système de chauffage par circulation d’air chaud?

Approuvée par la Commission de Consultation le 30/11/2016

Mots-clés: préparation, chauffage par circulation d’air chaud
Un système de chauffage par circulation d’air chaud est traité comme un système de ventilation mécanique.

2.20 Comment peut-on garder une porte dans l’enveloppe de la zone à mesurer fermée pendant la réalisation de l’essai?

Approuvée par la Commission de consultation le 27/03/2017

Mots-clés: préparation, porte
Suivant les STS-P 71-3 §5.7.3.1, ces portes doivent être fermées de manière à ce qu’elles restent fermées pendant toute la durée du processus de mesure. Dans certains cas, ces portes devront être maintenues fermées au moyen d’un dispositif complémentaire adéquat. Le dispositif utilisé pour maintenir une ouverture fermée peut être, par exemple, un petit morceau de ruban adhésif, un dispositif mécanique (une cale, un poids,…), mais ne peut en aucun cas être utilisé de manière à augmenter l’étanchéité de l’ouverture en position fermée.  Une intervention humaine est possible si celle-ci n’augmente pas l’étanchéité à l’air de la porte.

2.21 Que doit-on faire lorsque la ventilation de la zone à mesurer ne peut pas être éteinte pendant la durée de l’essai ?

Approuvée par la Commission de Consultation le 26/06/2017

Mots-clés: préparation, ventilation
Comme décrit au §5.7.2 des STS-P 71-3, tous les systèmes soufflant de l’air vers la zone à mesurer ou aspirant de l’air vers l’extérieur doivent être arrêtés avant de réaliser l’essai. On doit communiquer à temps avec le client pour qu’un moment approprié puisse être trouvé. Si la ventilation ne peut quand même pas être éteinte, on ne peut pas réaliser d’essai valable.

3.1 Qu’est une ‘obturation durable’?

Approuvée par GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: obturation durable
Une obturation durable, telle que décrite dans le § 5.7.3.6 des STS-P 71-3, doit être considérée comme une obturation d’une ouverture volontaire, n’étant toutefois pas utilisée en conditions normales d’utilisation du bâtiment, qui répare durablement les fonctions techniques de construction de toutes les couches de l’enveloppe du bâtiment, dans laquelle se trouve l’ouverture. Ces fonctions sont sujettes à l’interprétation: fixation mécanique, résistance à l’usure, étanchéité à l’eau et à la pluie et protection contre des insectes. Il faut donc utiliser des matériaux satisfaisants pour de telles obturations.

3.2 Le remplacement local de la couche d’enduit est-il considéré comme une ‘obturation durable’?

Approuvée par GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: obturation durable, enduit
Oui, mais uniquement si la couche originale d’enduit a été enlevée et les autres couches de la construction n’ont pas été touchées. Suivant la question 3.1, toutes les fonctions de l’enveloppe du bâtiment sont ainsi réparées.

3.3 L’obturation d’une ouverture dans la façade au moyen de matériaux isolants peut-elle être considérée comme une ‘obturation durable’?

Approuvée par GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: obturation durable, ouverture dans la façade
Non. Ce n’est une obturation durable que si les autres fonctions de l’enveloppe du bâtiment aient également été remises en état conformément à l’enveloppe environnant du bâtiment suivant la question 3.1, comme la protection contre la pluie à l’extérieur de la façade.

3.4 L’obturation d’une ouverture dans la façade au moyen d’un film plastique peut-elle être considérée comme une ‘obturation durable’?

Approuvée par GT STS le 02/04/2015

Mots-clés: obturation durable, ouverture dans la façade
Non. Le film plastique ne rétablit aucunement les fonctions techniques de construction des différentes couches de construction de la façade, comme décrit dans la question 3.1. L’obturation n’est ainsi donc pas garantie sur le long terme.

3.5 Peut-on utiliser la mousse de polyuréthane comme une ‘obturation durable’?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: obturation durable, ouverture dans la façade
La mousse de polyuréthane peut être utilisée comme obturation durable si elle répond aux fonctions telles que décrites dans la question 3.1 pour le cas considéré. Dans ce cas, la mousse de polyuréthane doit obturer l’ouverture pour une longue durée.

3.6 Peut-on ‘durablement’ obturer une ouverture dans un toit en terrasse uniquement en continuant la protection contre la pluie?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: obturation durable, ouverture dans le toit
Oui, si elle a été placée de façon résistante à l’usure.

3.7 Que peut-on faire lorsque le vitrage manque dans une porte ou fenêtre de l’enveloppe de la zone à mesurer?

Approuvée par la Commission de consultation le 27/03/2017

Mots-clés: obturation durable, vitrage manquant
Le remplacement du vitrage par un panneau est considéré comme une obturation durable et adéquate. Dans des conditions normales d’utilisation du bâtiment, cette ouverture sera fermée et l’étanchéité à l’air n’est donc pas augmentée par cette obturation. On peut également utiliser l’ouverture pour y installer l’équipement. Notez que si la grille de ventilation manque, on ne peut pas obturer l’ouverture.

4.1 Quel est le meilleur endroit pour placer l’équipement de pressurisation?

Approuvée par le GT STS le 26/08/2015

Mots-clés: installation, placement, ouverture
Selon le § 5.8.1 des STS-P 71-3, on place l’équipement de pressurisation de préférence dans l’ouverture extérieure la plus étanché à l’air (porte ou fenêtre), facilement accessible, dans l’ordre suivant:

  • une porte-fenêtre ou une fenêtre munie d’un joint d’étanchéité sur tout son périmètre et sans grille de ventilation;
  • une porte équipée d’un dispositif d’étanchéité en partie basse (plinthe à guillotine ou brosse, par exemple);
  • une porte non équipée d’un dispositif d’étanchéité en partie basse ou une (porte-) fenêtre munie d’une grille de ventilation.

Ce n’est qu’une recommandation puisqu’il n’est pas toujours possible de déterminer l’étanchéité à l’air des différentes ouvertures a priori.

4.2 Quelle est la meilleure manière pour placer l’équipement de pressurisation?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: installation, placement, ouverture
Afin de garantir l’étanchéité à l’air entre l’équipement de pressurisation et le bâtiment, le cadre est placé contre la battée. Si nécessaire, la fermeture peut être temporairement enlevée. Suivant le § 5.8.2 des STS-P 71-3, du ruban adhésif peut être utilisé pour garantir l’étanchéité à l’air au bord de l’équipement.

4.3 Que faire s’il n’y a pas d’ouverture appropriée à l’installation de l’équipement de pressurisation ?

Approuvée par GT STS le 02/04/2015

Mots-clés: installation, placement, ouverture
Cela relève de la responsabilité du mesureur d’étanchéité à l’air de choisir une ouverture extérieure suivant le § 5.8.1 des STS-P 71-3. S’il y a des difficultés pratiques, comme p.ex. une porte pivotante, il doit prévoir le matériel approprié (p.ex. bande adhésive) afin de pouvoir réaliser la mesure de manière conforme. Il existe également des cadres plus petits et plus grands qui peuvent être placés dans des fenêtres ou des portes plus grandes. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de communiquer à temps avec la personne qui a fait la demande.

4.4 Peut-on placer l’équipement de pressurisation dans une ouverture vers une zone à l’extérieur du volume protégé, dans laquelle la porte n’a pas encore été placée, si l’espace voisin peut être mis à des conditions extérieures?

Approuvée par le GT STS le 26/08/2015

Mots-clés: installation, placement, ouverture, porte manquante
Non. Selon § 5.5.1 des STS-P 71-3, toutes les portes et fenêtres délimitant la zone à mesure, doivent être placées avant de réaliser la mesure.

4.5 Comment place-t-on l’équipement de pressurisation dans un immeuble d’appartements ?

Approuvée par GT STS le 02/04/2015

Mots-clés: installation, placement, ouverture, appartement
Dans le cas d’une immeuble d’appartements, il faut également placer l’équipement dans l’ouverture la plus étanche à l’air et accessible en toute sécurité comme décrite dans le §5.8.1 des STS-P 71-3 et dans la question 4.1. Si on choisit une ouverture qui donne accès à une pièce en dehors du volume protégé, cette pièce doit être mise à des conditions extérieures. Ce qui signifie qu’il ne peut pas y avoir de montée de pression dans cette pièce suite à l’essai. Cela peut être fait en ouvrant les portes et fenêtres de la pièce voisine et, si possible, des autres appartements.

4.6 Pour une zone à mesurer qui est divisée en plusieurs parties séparées sans portes intérieures entre les différentes parties, peut-on réaliser une mesure par partie?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: installation, placement, parties séparées
Cela dépend du but de la mesure. Suivant la réglementation PEB dans chacune des trois régions (p.ex. en Flandre, l’annexe 7 de l’AM du 2 avril 2007 (§ 3.1.3)), dans le cas inhabituel que la zone à mesurer est composée de plusieurs parties séparées, sans porte intérieure entre les différentes parties, il est obligatoire de les mettre en pression ou en dépression en même temps. Il faut au moins un appareil de pressurisation dans chacune des parties de la zone à mesurer. Cela peut être le cas, par exemple, pour un garage/atelier/… dans la même unité PEB, mais sans passage direct entre les deux parties.

4.7 Dans le cas de maisons mitoyennes qui ont été construites en même temps, peuvent-elles être mesurées en mettant toutes les unités simultanément au même niveau de différence de pression au moyen de plusieurs appareils de pressurisation?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: installation, mesure simultanée, maison mitoyenne
Cela dépend du but de la mesure et de la réglementation. Suivant la réglementation PEB (p.ex. en Flandre l’annexe 7 de l’AM du 2 avril 2007 (§ 3.1.3)), la zone à mesurer doit contenir au moins tout le volume PEH (Performance Énergétique Habitation) ou PEU (Performance Énergétique bâtiments Utilitaires) et ne peut pas contenir des espaces en dehors du volume protégé (VP). Si chaque maison mitoyenne dispose donc d’un volume protégé individuel, cela est interdit.

4.8 Dans le cas d’un immeuble à appartements, peut-on mesurer plusieurs appartements simultanément sans mesurer le volume entier?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: installation, mesure simultanée, immeuble à appartements, cage d’escalier
Cela dépend du but de la mesure et de la réglementation. Suivant la réglementation PEB (p.ex. en Flandre l’annexe 7 de l’AM du 2 avril 2007 (§ 3.1.3)), la zone à mesurer doit contenir au moins tout le volume PEH (Performance Énergétique Habitation) ou PEU (Performance Énergétique bâtiments Utilitaires) et ne peut pas contenir des espaces en dehors du volume protégé (VP). Cela peut p.ex. être le cas quand il y a plusieurs cages d’escalier dans un immeuble à appartements.

4.9 Comment doit-on réaliser une mesure d’un bâtiment avec une chaufferie ou un local technique dans le volume protégé, uniquement accessible via une porte extérieure?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: installation, placement, parties séparées, chaufferie
Cela dépend du but de la mesure et de la réglementation. Suivant la réglementation PEB dans chacune des trois régions (p.ex. en Flandre, l’annexe 7 de l’AM du 2 avril 2007 (§ 3.1.3)), dans le cas inhabituel que la zone à mesurer est composée de plusieurs parties séparées, sans porte intérieure entre les différentes parties, il est obligatoire de les mettre en pression ou en dépression en même temps. Il faut au moins un appareil de pressurisation dans chacune des parties de la zone à mesurer. Pour que la mesure se déroule de manière sécurisée, les installations techniques doivent être complètement éteintes. Dans le cas d’appareils plus complexes, il vaut mieux demander l’aide du demandeur de l’essai.

4.10 Comment doit-on réaliser une mesure de deux parties d’un volume PEH ou PEU complètement séparées par un espace voisin non chauffé?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: installation, placement, parties séparées
Cela dépend du but de la mesure et de la réglementation. Si, comme dans le croquis ci-dessous, il n’y a aucun mur commun entre le deux volumes, on peut mesurer les deux volumes séparément. Après il faut additionner les débits de fuite et les diviser par la surface de perte totale.
AOR

4.11 Peut-on obturer la fente créée par l’ouverture d’un châssis coulissant si le châssis coulissant est utilisé pour y placer l’équipement de mise en pressurisation?

Approuvée par la Commission de Consultation le 30/11/2016

Mots-clés: installation, pose, fente, châssis coulissant
Il relève de la responsabilité du mesureur d’étanchéité à l’air de choisir une ouverture extérieure suivant le §5.8.1 des STS-P 71-3. Il y a également des cadres petits et extra-grands qu’on peut placer dans des fenêtres ou des grandes portes. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de communiquer avec le demandeur. Si le châssis coulissant est la seule ouverture accessible de façon sûre où l’équipement peut être placé, la fente peut être scellée.

4.12 Que doit-on faire lorsque l’équipement de mise en pressurisation ne peut être placé que dans une porte ou fenêtre avec une grille de ventilation?

Approuvée par la Commission de Consultation le 26/06/2017

Mots-clés: installation, grille de ventilation
Comme décrit dans la question 4.10, on choisit de préférence l’ouverture la plus étanche à l’air. Il est autorisé d’utiliser une ouverture avec une grille de ventilation pour placer l’équipement. Le choix de l’ouverture doit être spécifié dans le rapport d’essai.

5.1 Comment distingue-t-on un ‘petit bâtiment’ d’un ‘grand bâtiment’?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: petit bâtiment, grand bâtiment
Suivant le § 4.1.14 des STS-P 71-3, on qualifie un bâtiment comme ‘grand’ lorsque le volume de la zone à mesurer est supérieur ou égal à 4000 m³. Si le volume est inférieur à 4 000 m³, le bâtiment est ‘petit’. Suivant la réglementation PEB, ce volume est le volume protégé.

5.2 Quelle est la différence de pression minimale qui doit être atteinte en cas de petits bâtiments?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: différence de pression minimale, petits bâtiments
Suivant le § 5.9.1 des STS-P 71-3, il faut remplir les exigences de la norme NBN EN 13829 pour cela. La différence de pression minimale doit donc être égale à 10 Pa ou à cinq fois la différence de pression à débit nul, où la valeur la plus élevée des deux est considérée. Cela est également illustré dans l’Annexe 5 des STS-P 71-3. Un écart de ± 3 Pa est toléré, conformément à la norme EN ISO 9972:2015.
Quelques exemples :

  • Si la différence de pression à débit nul s’élève à 1 Pa, en principe, la différence de pression minimale à mesurer est de 10 Pa. Un premier point de mesure entre 7 Pa et 13 Pa est donc toléré.
  • Si la différence de pression à débit nul s’élève à 2 Pa, en principe, la différence de pression minimale à mesurer est de 10 Pa. Un premier point de mesure entre 7 Pa et 13 Pa est donc toléré.
  • Si la différence de pression à débit nul s’élève à 3 Pa, en principe, la différence de pression minimale à mesurer est de 15 Pa. Un premier point de mesure entre 12 Pa et 18 Pa est donc toléré.

5.3 Quelle est la différence de pression minimale qui doit être atteinte en cas de grands bâtiments?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: différence de pression minimale, grands bâtiments
Si la différence de pression à débit nul est inférieure à 5 Pa, la différence de pression minimale est déterminée comme pour les petits bâtiments (voir question 5.2). Si ce critère n’est pas rempli, selon le § 5.9.1 des STS-P 71-3, la différence de pression minimale est plus ou moins égale à cinq fois la différence de pression à débit nul ou 40 Pa, où la plus petite des deux valeurs est considérée. Cela est également illustré dans l’Annexe 5 des STS-P 71-3. Un écart de ± 3 Pa est toléré, conformément à la norme EN ISO 9972:2015.
Quelques exemples :

  • Si la différence de pression à débit nul s’élève à 1 Pa, en principe, la différence de pression minimale à mesurer est de 10 Pa. Un premier point de mesure entre 7 Pa et 13 Pa est donc toléré.
  • Si la différence de pression à débit nul s’élève à 5 Pa, en principe, la différence de pression minimale à mesurer est de 25 Pa. Un premier point de mesure entre 22 Pa et 28 Pa est donc toléré.
  • Si la différence de pression à débit nul s’élève à 7 Pa, en principe, la différence de pression minimale à mesurer est de 35 Pa. Un premier point de mesure entre 32 Pa et 38 Pa est donc toléré.

5.4 Quelle est la période maximale entre la mesure de la différence en pression au débit zéro et la véritable mesure ?

Approuvée par GT STS le 02/04/2015

Mots-clés: temps, différence en pression au débit zéro
La période entre la mesure de la différence en pression et la véritable mesure (aussi bien avant qu’après) ne peut pas être plus longue que 15 minutes. Et ce pour s’approcher le mieux possible de la différence en pression au débit zéro pendant la mesure.

5.5 Quelle est la différence de pression maximale autorisée entre deux points de mesure consécutifs?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: points de mesure consécutifs
Suivant le § 5.3.4 de la NBN EN 13829, l’essai doit être réalisé en étapes de maximum 10 Pa. Un écart de 3 Pa est toléré conformément à la norme EN ISO 9972:2015, c’est-à-dire jusqu’à 13 Pa entre deux points de mesure consécutifs.

5.6 Où doit-on mesurer la différence de pression à débit nul lors d’une mesure avec plusieurs appareils de pressurisation?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: différence de pression naturelle, plusieurs appareils de pressurisation
Si plusieurs appareils de pressurisation sont utilisés, la mesure de la différence de pression à débit nul ne se fait qu’à un seul endroit. La norme ne spécifie pas où elle doit avoir lieu. L’endroit de la mesure peut donc être choisi pas le mesureur d’étanchéité à l’air.

5.7 Sur base de quelle différence de pression à débit nul doit-on baser les différences de pression à mesurer?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: différence de pression naturelle, points de pression
Les différences de pression dont on parle dans les questions 5.2 et 5.3 doivent être basées sur les différences de pression (positives et négatives) mesurées à début nul au début de l’essai (dépressurisation ou pressurisation).

5.8 Que faire quand la différence de pression à débit nul est trop élevée?

Approuvée par le GT STS le 29/06/2016

Mots-clés: différence de pression naturelle
Si la différence de pression à débit nul avant et/ou après la mesure en pression négative et/ou positive est supérieure à 5Pa, la mesure n’est pas conforme aux STS-P 71-3. Il y a toutefois quelques astuces qu’on peut retenir pour quand même arriver à un essai conforme dans ce cas-là. Puisque la différence de pression à débit nul est influencée par le vent et la combinaison de la hauteur et la différence de température (courant thermique), les astuces suivantes peuvent faire diminuer la différence de pression.

  • S’il y a des coups de vent temporaires, il est conseillé d’attendre avec cet essai et de commencer lorsque le vent s’est couché.
  • La différence de température entre l’intérieur et l’extérieur peut être diminuée en réalisant la mesure un jour qu’il fait plus chaud ou en diminuant la température du bâtiment à l’avance. Le refroidissement peut être accéléré en faisant tourner le ventilateur en pression positive lorsqu’on commence les préparations et l’essai.

7.1 Qui doit effectuer le contrôle d’étalonnage ?

Approuvée par GT STS le 02/04/2015

Mots-clés: contrôle d’étalonnage, laboratoire
Suivant le § 7.1.3 des STS-P 71-3, le contrôle d’étalonnage doit être réalisé par:

  • un laboratoire accrédité,
  • un laboratoire certifié ISO 9001, ou
  • le fabricant ou l’importateur.

L’étalonnage et/ou le contrôle de l’étalonnage doit faire partie du domaine d’application de l’accréditation ou certification susmentionnée.

7.2 Doit-on également soumettre un nouvel instrument à un contrôle d’étalonnage?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: contrôle d’étalonnage
Non. Un instrument qui a été acheté neuf et suivant les règles du marché européen, est considéré comme étalonné au moment où il est livré par le fabricant. Le fabricant garantit que l’instrument répond à ses spécifications. Donc les deux premières années après l’achat, par analogie avec le § 7.1.3 des STS-P 71-3, un instrument ne doit pas être étalonné. La fiche technique avec les spécifications du fabricant et la facture d’achat remplacent alors le rapport d’étalonnage.

7.3 Doit-on obligatoirement utiliser un anémomètre?

Approuvée par le GT STS le 04/03/2016

Mots-clés: anémomètre
L’utilisation d’un anémomètre n’est pas obligatoire.

8.1 Quelles températures intérieure et extérieure doivent être mentionnées dans le rapport d’essai?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: rapport d’essai, température
Suivant l’Annexe 4 des STS-P 71-3, les températures intérieure et extérieure doivent être mentionnées dans le rapport d’essai. Il s’agit des températures de l’air et elles doivent être mesurées avant, pendant ou après l’essai de pressurisation, conformément au § 5.3.2 de la norme NBN EN 13829.

8.2 Où doit-on mesurer les températures intérieure et extérieure?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: rapport d’essai, mesure température
La température intérieure est mesurée ou bien près du ventilateur du côté intérieur (s’il s’agit d’une mesure en dépression), ou bien dans un local qui est une référence pour la température globalement valable dans le bâtiment et donc pas près du ventilateur (dans le cas d’une mesure en pression).
La température extérieure est mesurée près du ventilateur du côté extérieur (s’il s’agit d’une mesure en pression) ou à un endroit qui est une référence pour la température globalement valable à l’extérieur et donc pas près du ventilateur (dans le cas d’une mesure en dépression).

8.3 Quelle référence doit être reprise dans le rapport d’essai pour une mesure dans la Région Flamande suivant la réglementation PEB?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: rapport d’essai, PEB
Afin de pouvoir prétendre au PEB, le rapport d’essai doit contenir la référence suivante: « Lors de l’essai de pressurisation, toutes les prescriptions dans le cadre de la réglementation PEB, telles que décrites dans l’annexe VI de l’Arrêté Ministériel du 2 avril 2007 en ce qui concerne la détermination de la forme et du contenu de la déclaration PEB et du modèle du certificat de performance énergétique lors de la construction, ont été respectées. »

8.4 Il est obligatoire de reprendre dans le rapport d’essai au moins la surface de perte ou le volume de la zone à mesurer. Que faire si ces valeurs s’avèrent erronées par après?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: rapport d’essai, surface de perte, volume
Le mesureur d’étanchéité à l’air doit mesurer la zone définie par le donneur d’ordre. Le donneur d’ordre doit également fournir la surface de perte et/ou le volume. Suivant les STS-P 71-3, le mesureur d’étanchéité à l’air doit mentionner la provenance de ces données dans le rapport d’essai. Il n’est responsable que du débit de fuite mesuré de la zone mesurée. Si les données s’avèrent incorrectes par après, le mesureur d’étanchéité à l’air ne doit pas les adapter. Si la déclaration de conformité a déjà été délivrée, cela ne peut plus être modifié.

8.5 Quelles photos doivent être obligatoirement reprises dans le rapport d’essai?

Approuvée par le GT STS le 29/10/2015

Mots-clés: rapport d’essai, photos
Deux photos, une prise de l’intérieur et une prise de l’extérieur de la zone à mesurer, montrant l’équipement de pressurisation installé dans le bâtiment, sont obligatoires. Si le seul passage vers l’extérieur est bloqué par l’équipement, une photo de l’équipement non entièrement installé est autorisée. Si le bâtiment n’est pas reconnaissable sur les photos, une photo de la façade doit être ajoutée. Si cela n’est pas possible du point de vue technique, il faut le motiver dans le rapport d’essai.